Lettre ouverte de directeurs pénitentiaires à Madame la ministre de la Justice Prison et démocratie : les citoyens sont concernés

Le SNDP – CFDT vous informe sur l’actualité du secteur pénitentiaire

Madame la garde des Sceaux, ministre de la Justice,

Après les années 2000 et le scandale lié à l’état des prisons, de nombreux directeurs pénitentiaires se demandent si ce scandale n’est pas toujours d’actualité et si la prison n’est pas de nouveau « une honte pour la République » tant cette dernière ne souhaite guère appréhender la réalité pénitentiaire.

Quelques semaines après un conflit d’une ampleur inédite ces 25 dernières années dans les établissements pénitentiaires, vous devez pleinement mesurer les « chantiers pénitentiaires » qui doivent aujourd’hui s’ouvrir pour repenser la prison et les prises en charge réalisées par l’administration pénitentiaire.

Le syndicat national des directeurs pénitentiaires (SNDP-CFDT) représente les directrices et directeurs des établissements pénitentiaires et des services pénitentiaires d’insertion et de probation, qui garantissent le fonctionnement du service public pénitentiaire au quotidien avec des moyens limités et contraints, des injonctions contradictoires et dans un climat de violence de plus en plus prégnant, tout en essayant de préserver les équilibres internes d’une société pénitentiaire qui est tentée de se replier sur elle-même.

Notre devoir de réserve en tant que cadres dirigeants doit aujourd’hui être dépassé pour nous questionner sur ce que nous vivons et ce que vivent les agents de votre administration pénitentiaire : le futur nous inquiète et notre lassitude est grande. Lire la suite : Lettre ouverte SNDP-CFDT à la Garde des Sceaux

Lire aussi

Share This